wiki:ArticleResolutionHorizontale

Version 10 (modified by mafoipsl, 13 years ago) (diff)

--

Article sur la résolution horizontale

Cette page rassemble les pointeurs pour construire l'article de référence sur les tests de résolution horizontale menés avec le couplé IPSLCM4_v2.

Références

Introduction

Afin d'asseoir le choix de la résolution horizontale pour CMIP5, une série de simulations à différentes résolutions a été lancée avec exactement le même modèle climat (IPSLCM4_v2). Seuls les pas de temps de la dynamique, les coefficients de diffusion et les poids des interpolations océan-atmosphères (Oasis) ont été ajustés. Plusieurs questions ont été abordées et sont détaillées dans cette note.

Protocole expérimental

Les résolutions et les paramétrages

Les simulations

  • Démarrage en forcé
  • Le couplé
  • L'augmentation de 1% CO2
  • Les simulations forcées interrannuelles

Pourquoi le biais froid diminue?

Analyse de la dynamique

Le point à l'équateur

Sensibilité du changement climatique

Variabilité tropicale

Les moussons

Détérioration du cycle saisonnier

El Nino

Premières réactions

Frédéric

Les résultats marquants :

  1. Le biais froid qui diminue quand on augmente la résolution avec une amélioration plus notable quand on augmente la résolution en latitude sans changer la résolution en latitude.

Cette amélioration est associée à un déplacement vers les pôles des jets (surtout dans l'hémisphère sud). Ce même effet de déplacement vers les pôle des jets est retrouvé dans tests beaucoup plus académiques avec la dynamique atmosphérique forcée par un rappel newtonien.

  1. Ce changement du biais froid s'accompagne d'un réchauffement global du modèle comme décrit par Marti et al.
  1. L'augmentation de la résolution booste la cicrculation profonde globale, avec un effet moindre sur l'Atlantique.
  1. La mousson indienne change beaucoup (pas l'africaine, comme quoi on ne pourra plus m'accuser ...), en bien.

L'impact de l'augmentation de la résolution est relativement similiare en forcé et en couplé pour ce qui est de la pluie sur l'Inde même, mais la structure est un peu différente. Au bout du compte, la strucutre de la mousson semble curieusement meilleure en couplé qu'en forcé.

Ce serait bien de s'assurer qu'il n'y a pas de gros problème non reperés sur la 144x143 qui s'avère vraiment très bien au regard de ces diagnostics.

Je pense aussi que c'est bien de penser dés maintenant publication. Les résultats sont suffisamment intéressants a priori, et ce sera un gros plus d'avoir une publication de référence pour la version 144x143.

Une des questions est de comprendre ce qui pilote le déplacement des jets et l'atténuation du biais froid. Une autre d'expliquer le réchauffement global.

Simulations complémentaires :

Ce serait bien de pouvoir analyser les dynzon à la fois en forcé et en couplé.

Je pense que ce n'est pas une priorité d'effectuer des simulations à plus haute résolution en couplé.

En revanche, ca pourrait valoir le coup de compléter les simulations forcées de 10 ans pour regarder justement les dynzon (entre autres). 192x192, 280x192, 280x280 ?

Une question intéressante pourrait être aussi de comparer les sensibilités climatiques des différentes configurations. Ce n'est pas la peine de tout faire. On peut se concentrer sur les configs AR4 et AR5, plus sans doute le MGV.

Ca voudrait dire typiquement : partir de la 4eme décennie des runs actuels et faire des 1%CO2 sur 70 ans avec les configs 96x71, 144x143 et 44x43.

Ce serait bien de commencer à analyser le côté réchauffement global avec la résolution.

Je peux de mon côté relancer des simulations idéalisées un peu différentes (notamment avec un freinage non réduit à la première couche ou avec des constantes de temps différentes).

Autres actions

AMA 2010

A noter : plusieurs analyses de Juliette et de James Lloyd et Eric Guilyardi n'ont pas la place de tenir sur ce poster. A intégrer dans l'article.

Prospective

Il faudra faire le même exercice pour la résolution verticale.