wiki:IpslCm6VlrTest01

Version 13 (modified by servonnat, 6 years ago) (diff)

--

Premier tests IPSLCM6 LR - Aout 2015

Configurations

  • IPSLCM6 VLR
    • NEMO v3.6 stable (branches/2015/nemo_v3_6_STABLE/NEMOGCM révision 5545)
    • Configuration ORCA2
    • Modèle de glace LIM2
    • LMDZ 96x95x39 Ancienne physique
    • ORCHIDEE : hydrologie 2 couches
  • IPSLCM6 LR
    • NEMO v3.6 stable (branches/2015/nemo_v3_6_STABLE/NEMOGCM révision 5545)
    • Configuration eORCA1 : grille ORCA1 étendue vers le sud 362x332x75 (trunk/ORCA1_LIM3_PISCES révision 31). Fichiers d'entrées V6.
    • Modèle de glace LIM3
    • LMDZ 144x142x79 (LMDZ5/trunk, révision 2292)
    • ORCHIDEE : hydrologie 11 couches
    • Nouvelle physique, version 5.17h
  • Variations
    • NEMO v3.6 beta vs. NEMO v3.6 stable
    • ORCA2 vs. ORCA1
    • LIM2 vs LIM3

Simulations

  • O2LIM3V02 : simulation IPSLCM6-LR : ORCA1 LIM3 - LMDZ 144x142x79 NP 5.17h ORCHIDEE 11 couches

Analyses

Quelques tracés supplémentaires : http://dods.extra.cea.fr/work/p86mart/Analyses/IpslCM6VlrTest01/Plots

Métriques

Premiers résultats: https://files.lsce.ipsl.fr/public.php?service=files&t=a87af7b4e81db3dcfc97991926eeb4c1&download Les résultats sont présentés relativement à piControl2pm01

  • bleu foncé = erreur >50% plus faible que celle de piControl2mp01
  • rouge foncé = erreur >50% plus grande

Principaux messages sur les métriques globales:

  • les variables présentant de fortes dégradation par rapport à IPSL-CM5A-LR sont la SLP (psl), la température à 2m (tas) et à 850mb et le shortwave up clear-sky (rsutcs)
  • pour ces variables, les moins bons résultats sont au-dessus des surfaces continentales
  • pour psl, tas et ta-850, on ne constate pas de dégradation aussi forte dans les simulations VlrLIM301 et 02 (LMDZ 96x95x39 AP - Orchidee 2 couches, deux états initiaux différents) que dans les simulations avec LMDZ 144x142x79 NP 5.17h ORCHIDEE 11 couches
  • la profondeur de la couche de mélange (mldpt) paraît meilleure dans presque toutes les simulations mais il faudrait un temps d'ajustement plus long pour en être sûr: CPL6v5.17h tend à se dégrader d'une décennie à l'autre, mais ce n'est pas le cas de O1NP5.17hPM01
  • amélioration notable de la gpp avec la nouvelle version d'ORCHIDEE

Principaux message sur les métriques régionales:

  • améliorations intéressantes dans les tropiques dans les nouvelles versions avec le nouveau NEMO v3_6_stable
  • Dégradations essentiellement dans les régions polaires, plutôt dans l'hémisphère d'été (à développer)

Premiers constats

Arctique, glace de mer

La couverture de glace Arctique de IPSLCM6 LR disparaît complètement l'été, pour revenir en hiver. L'Arctique est très chaud l'été. Dans la version avec ORCA2 LIM2 (CPL6V5.17h et O2LIM2V0[12]), la couverture de glace de mer estivale est faible en début de simulation, mais existe. L'Arctique est chaud, mais bien moins qu'avec ORCA1. Et au bout de 40 ans, la couverture estivale revient, et le cycle saisonnier devient plutôt correct.

Dans toutes les versions avec LIM3, la glace de mer disparait l'été en Arctique.