Changes between Version 3 and Version 4 of DevelopmentActivities/MergeHydro/evapnu_note


Ignore:
Timestamp:
10/14/11 16:39:37 (10 years ago)
Author:
mmaipsl
Comment:

--

Legend:

Unmodified
Added
Removed
Modified
  • DevelopmentActivities/MergeHydro/evapnu_note

    v3 v4  
    77 
    88Les problèmes que cela pose (peut-être non exhaustifs) : 
    9  * Pour le PFT-11, vegetfrac(1) ≥ maxvegetfrac(1), ce qui est totalement contre-intuitif puisque pour tous les autres PFT-N (N>1), nous avons systématiquement l’inégalité inverse : vegetfrac(N) ≤ maxvegetfrac(N).  
     9 * Pour le PFT-1, vegetfrac(1) ≥ maxvegetfrac(1), ce qui est totalement contre-intuitif puisque pour tous les autres PFT-N (N>1), nous avons systématiquement l’inégalité inverse : vegetfrac(N) ≤ maxvegetfrac(N).  
    1010 * Le PFT-1 est défini comme étant le ‘désert’. Lui rajouter systématiquement les fractions de sol nu ‘non ombragé’ de chaque PFT-N (N>1) est incohérent par rapport à la nomenclature choisie pour le PFT-1. 
    1111 * Dans la version à 2 couches ‘Choisnel’, le réservoir de surface est différencié par PFT (le réservoir profond est homogénéisé à la fin de chaque pas de temps). Lorsque l’on mixe toutes les fractions de sol nu, on perd la spécificité par PFT : un PFT-N, qui aura dé-saturé son réservoir de surface plus rapidement qu’un autre, évaporera (dans la nature) moins que le PFT-M qui aura conservé l’eau de son réservoir superficiel. Ne pas tenir compte de cela a des implications sur le flux total de vapeur d’eau provenant du sol nu.